Pourquoi le prix du pétrole est-il si bas ?

10 décembre 2015

Les douze membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se sont retrouvés à Vienne, vendredi 4 décembre, pour leur réunion semestrielle.

Poussés par l’Arabie saoudite, plusieurs pays ont dû accepter la poursuite de la stratégie lancée fin 2014, qui consiste à laisser l’or noir couler à flot. Et ce malgré l’effondrement du prix du baril de Brent, tombé sous la barre des 45 dollars, après avoir atteinte 115 dollars en juin 2014.

Mais pourquoi le baril est-il tombé si bas ? Voici quelques éléments de réponse.

oil-refinery-1240489-1279x747

Une offre trop importante

L’Arabie Saoudite, premier producteur et exportateur de l’Opep, refuse de réduire ses quotas de production depuis février 2015. En même temps, la production américaine, notamment de pétrole non conventionnel (schiste), franchit des seuils record.

Un ralentissement de la demande

L’index de production manufacturière chinois annoncé fin août est à son plus bas niveau depuis six ans. Le ralentissement du secteur manufacturier implique forcément une contraction de la demande en énergie. Or d’après la Coface, en mars 2015, la Chine est le premier consommateur mondial avec 12% de la production mondiale.

Une guerre des prix entre pays producteurs

La bataille des parts de marché entre les pays producteurs fait rage, notamment entre la Russie et l’Arabie saoudite. Les Saoudiens commencent à concurrencer les Russes dans leur zone d’influence d’Europe du Nord, tout comme les Irakiens. La Pologne, la Hongrie et la Suède sont les premières cibles des producteurs moyen-orientaux, qui accordent des rabais sur le prix de leur brut. Ce qui oblige les compagnies russes à consentiraussi une remise sur le brut de Sibérie.

Source & Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *