Un gaz 100% renouvelable d’ici à 2050, c’est possible !

6 avril 2018

Selon une étude publiée par l’Ademe, la France pourrait produire 100% de gaz vert en 2050. En effet, les ressources naturelles et les infrastructures dont dispose la France permettrait de produire jusqu’à 460 térawattheures de gaz vert pour ainsi couvrir entièrement la demande de gaz.

En effet, Fabrice Boissier, directeur général délégué de l’Ademe annonce « Un potentiel de gaz renouvelable très important, sans commune mesure avec ce qu’on exploite aujourd’hui ». Pour atteindre ce résultat il sera nécessaire d’installer environ 10 000 unités de production sur le territoire, dont 8 000 méthaniseurs, contre 500 installés actuellement.

Une taxe carbone pour promouvoir le gaz vert

Dans ce processus, la méthanisation couvrira 30% de la production. La pyrogazéification quant à elle pourra produire 40% du gaz nécessaire. Enfin, les 30% restants serait fournit par la filière du « power-to-gas » (production d’hydrogène, puis de méthane, à partir d’électricité renouvelable).

Dans ce schéma, un mégawattheur coûterait entre 116 et 153 euros, en comparaison le prix du gaz naturel est estimé à 86 euros/MWh (avec un prix carbone). Autre aspect non négligeable, l’économie de 63 millions de tonnes de CO2 par an.

Selon Fabrice Boissier : « Dans un monde où le carbone aura un prix très élevé (de 200 euros la tonne), ça peut être des technologies qui deviennent compétitives ». Par, ailleurs, l’Ademe estime que le montant des investissements nécessaire pour adapter les réseaux est « raisonnable » avec un fonctionnement plus décentralisé.

Le gaz vert permettrait à la France de réduire considérablement son importation de gaz fossile, importé à 98%, qui représente 21% de la consommation énergétique en française.

Retrouvez l’article complet ici : www.novethic.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *