Chauffage collectif : la facture individuelle pour payer moins

30 décembre 2015

En 2017, tous les immeubles tournant au chauffage collectif devront être dotés d’appareils de mesure qui établiront des factures individualisées pour chaque appartement. Ce nouveau dispositif a déjà fait ses preuves à l’étranger et permettrait de grandes économies d’énergie.

Le principe, issu d’une directive européenne de 2012, est vertueux?: il s’agit, en étant facturé sur sa propre consommation et non plus sur les tantièmes de chauffe (souvent liés à la taille de l’appartement), d’inciter aux économies d’énergie, via l’installation de petits modules placés sur chaque radiateur. Sur les 5,1 millions de logements équipés d’un chauffage collectif, «?il reste en France plus de 4,5 millions de logements à équiper de répartiteurs individuels de frais de chauffage?», estime le Syndicat de la mesure, qui a lancé jeudi une campagne d’information sur le sujet.

Pour pouvoir mesurer cette consommation par foyer, des petits appareils sont placés sur les radiateurs des logements. Ce répartiteur de chauffage, qui est en fait un petit boitier électronique, est équipé de deux sondes : l’une d’elle relève la température à l’arrière du boitier, soit celle du radiateur, et l’autre sonde sert à mesurer la température ambiante de l’appartement. Ces données seront relevées par radio une fois par an.

Quel que soit le modèle utilisé, le fonctionnement de ces répartiteurs sera à la charge des ménages puisqu’ils seront mis à disposition en location pour la modique somme de 4 € par mois. Un moindre mal puisque cette solution devrait permettre d’importantes économies sur les factures de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *