Chaudières fioul : Acte 2

16 octobre 2017

chaudiere-fioul-faye

 

 

Suite à la levée de bouclier provoquée par l’annonce de Nicolas Hulot le 28 septembre dernier retirant les chaudières fioul du crédit d’import transition énergétique, il semblerait que les négociations s’ouvrent.

En effet, la commission des Finances de l’Assemblée Nationale vient de supprimer la rétroactivité qui était envisagée au 27 septembre pour les chaudières fioul comme pour les portes d’entrée donnant sur l’extérieur, fenêtres et parois vitrées.

En ce qui concerne les menuiseries, le taux applicable passerait à 15 % à partir du 1er janvier, et cela jusqu’au 30 juin. L’examen du projet de loi de finances démarre à l’Assemblée nationale le 17 octobre, de quoi voir encore évoluer le texte.

Mise à jour 18 octobre :
Le feuilleton à rebondissement se poursuit concernant les chaudières fioul, la Commission des Finances accordait un délai supplémentaire en repoussant leur exclusion du champ du crédit d’impôt au 1er janvier 2018. Soit un sursis de trois mois.

Plus d’info sur lebatimentperformant.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *