Le ballon thermodynamique

Et pour l’eau chaude ? Vaut il mieux une chaudière mixte ou simple service ? Un chauffe-eau électrique ou un ballon thermodynamique ?

Les vérités d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui… A ce jour la meilleur solution réside dans l’installation d’une chaudière simple service (chauffage seul) couplée à un ballon thermodynamique. L’intérêt : diminuer la puissance de la chaudière (de 24kW à 12kW) et donc la consommation de gaz. Pour aller plus loin dans le raisonnement il en va aussi de la longévité de votre chaudière. Il vaut mieux une chaudière dimensionnée correctement qui démarre moins souvent (courts cycles) que l’inverse – une chaudière surdimensionnée qui ne cesse de démarrer / s’arrêter. Je fais toujours le parallèle avec les voitures : une voiture qui fait de l’autoroute sera en meilleur état à kilométrage égal que la voiture qui ne fait que de la ville (le nombre de démarrages et la distance des trajets en sont les causes).

La chaudière sert de sécurité et vient en relève si le ballon n’arrive pas à fournir (une équipe de foot débarque à la maison… ou de rugby selon la région 😉 ).

Quant à la comparaison chauffe-eau électrique et ballon thermodynamique, l’intérêt est évident ! On va aborder la notion d’énergie primaire (Ep). Symbole que vous retrouvez dans les étiquettes des DPE (Diagnostic de Performance Energétique). L’énergie primaire est l’énergie nécessaire pour fournir 1kW. Chaque énergie possède des valeurs différentes. Restons sur l’électrique: le coefficient est (officiellement) de 2,58. Je dis officiellement car en réalité nous sommes plus proche de 3,3 selon une étude indépendante… Donc il faut produire 2,58kW en centrale pour vous fournir 1kW chez vous.

Revenons à nos moutons… Un chauffe eau électrique consomme 2kWh alors qu’une ballon thermodynamique seulement 500W… Et encore je ne parle que de ce que vous payez à EDF. Si on converti en énergie primaire cela donne: 5,16 pour le chauffe-eau électrique et 1,29 pour le ballon thermodynamique. Après tout dépend de notre sensibilité écolo… Le nucléaire ne dégage certes pas de CO2 mais nous enterrons nos déchets en espérant qu’un jour on saura comment les neutraliser…

Pour vous aider à naviguer, un menu rapide des chapitres du guide du chauffage :